café en grains équilibré PEROU-MEXIQUE-CONGO

 

CE QUE JE BOIS

Les arômes et la puissance du terroir volcanique des Grands Lacs africains se marient à merveille avec la douceur et la fine acidité des caféiers du piémont amazonien du Pérou.

Le terroir Mexicain de l’Alto Chiapas ajoute des notes complexes et fruitées qui donnent à ce café un équilibre idéal pour le café de tous les jours.

CE QUE JE DEFENDS

La devise de la coopérative Sol y Café est «Soy Calidad, Soy Familia». Littéralement, ils sont une famille. Chaque salarié de la coopérative est lui-même producteur ou a des liens familiaux directs avec l’un des 1200 producteurs membres. Cela explique sa grande transparence et son approche sur la qualité pour valoriser son terroir. Elle mène en effet des recherches approfondies sur les engrais organiques, les méthodes de cultures agro-forestières et le matériel végétal local pour démultiplier en pépinière les variétés les plus aromatiques et robustes. Une dynamique que nous soutenons avec un prix rémunérateur. Le café provient également des coopératives NORANDINO et ORO VERDE.

La SOPACDI est située au Kivu, une région au Nord Est de la République Démocratique du Congo. L’insécurité, la crise économique, les déplacements de populations suite au génocide du Rwanda et la guerre civile en RDC de ces 20 dernières années ont conduit à une quasi disparition de la filière café.
La plupart du café du Kivu est produit par des petits producteurs qui sont sous équipés et qui n’ont pas d’accès au marché. Parce qu'ils partagent une détermination unique dans une zone de guerre civile intense, les producteurs de la SOPACDI font revivre le fameux café du bord du lac Kivu, un cru pour les amateurs de grands terroirs.

Majomut signifie « Oiseaux moqueurs » dans la langue Tzotzile, une des langues les plus représentées dans le région du Chiapas, au nord de San Cristobal de las Casas. 
La coopérative réunit 940 familles qui témoignent de la richesse des cultures locales : 85% sont tzotziles, 15% sont Celtzoles.
En s'appuyant sur le commerce équitable et avec une forte mobilisation sociale, MAJOMUT a impulsé des programmes d'amélioration et d'auto-construction de logements, de production de céréales de base, d'autosuffisance alimentaire, d'organisation productive de femmes et la création d'une microbanque rurale.


    

SOPACDI

PARTENAIRE DEPUIS 2013

- Projet appuyé par COOPAC (ONGRwandaise) et Alterfin(link is external) (micro-finance).
- ETHIQUABLE soutient la SOPACDIavec 3 autres entreprises engagées, spécialistes du commerce équitable : Twin en Angleterre, Oxfam en Belgique, Equal Exchange aux Etats-Unis. 

PRODUCTEURS

- Créée en 2008 par quelques producteurs
- 12 500 caféiculteurs
- Les femmes y jouent un rôle important

SOL Y CAFE

PARTENAIRE DEPUIS 2011

- Coopérative créée en 2003
- 58 associations communautaires
- 1026 membres qui cultivent leur café en agroforesterie

MAJOMUT

PARTENAIRE DEPUIS 2012

- 1000 familles réparties dans 35 communautés
- Coopérative créée en 1983
- Passage en commerce équitable en 1995, en bio en 1995, certifié Symbole des Producteurs Paysans en 2011
- entre 1000 et 1700 m d'altitude

 

Café en grains du Pérou, Mexique et Confo issu du commmerce équitable et de l'agriculture biologique

 

Dispensé de déclaration nutrionnelle -> règlement INCO UE 1169/2011, annexe V, point 7 (café)

 

DISPENSÉ

Trouver ce produit

Café en grains Corsé SUMATRA-GUATEMALA-CONGO

CE QUE JE BOIS

Les terroirs de 3 continents s’associent pour vous donner un café corsé qui plaira particulièrement aux amateurs de cafés expresso.

Les notes chocolatées et épicées du Sumatra se mêlent à la force et aux arômes exceptionnels du Congo et du Guatemala pour donner un café corsé au corps généreux et à l’acidité modérée.

CE QUE JE DEFENDS

La SOPACDI est située au Kivu, une région au Nord Est de la République Démocratique du Congo. L’insécurité, la crise économique, les déplacements de populations suite au génocide du Rwanda et la guerre civile en RDC de ces 20 dernières années ont conduit à une quasi disparition de la filière café.
La plupart du café du Kivu est produit par des petits producteurs qui sont sous équipés et qui n’ont pas d’accès au marché. Parce qu'ils partagent une détermination unique dans une zone de guerre civile intense, les producteurs de la SOPACDI font revivre le fameux café du bord du lac Kivu, un cru pour les amateurs de grands terroirs.

Le projet avec la coopérative APODIP démarre en 2016 dans un contexte difficile pour ce groupement de producteurs de café. Leur parcelles viennent de subir un attaque de rouille, un champigon dévastateur.
APODIP est passé en quelques temps d'une récolte de 8 à 2 containers de café vert. La coopérative et ses membres subissent de plein fouet cette baisse dramatique. Elle ne peut donc plus se maintenir en vie, sans diversification.

Des années de guerre civile (1997-2004) ont ravagé cette région opposant les forces du gouvernement central de Jakarta et le « Mouvement pour Aceh libre » (GAM) et poussant de nombreux agriculteurs à abandonner leurs terres et à fuir vers la ville voisine de Medan. Après qu'un puissant tsunami ait frappé la région côtière du nord de Sumatra en 2014, le plus dévastateur du genre à l'époque moderne, des accords de paix ont été signés, mettant fin à une génération de violence et permettant à beaucoup de retourner sur leurs terres. Une première élection au suffrage direct a eu lieu en 2006 et c’est un membre du GAM qui fut élu gouverneur de la province. Permata Gayo a été fondée en 2006 à cette époque. Elle est constituée à la fois de familles natives, les Acehnais et les Gayonais, mais aussi de familles Javanaises venues s’installer dans la zone suite aux politiques incitatives menées par le gouvernement central au début du vingtième siècle.


    

SOPACDI

PARTENAIRE DEPUIS 2013

- Projet appuyé par COOPAC (ONGRwandaise) et Alterfin(link is external) (micro-finance).
- ETHIQUABLE soutient la SOPACDIavec 3 autres entreprises engagées, spécialistes du commerce équitable : Twin en Angleterre, Oxfam en Belgique, Equal Exchange aux Etats-Unis. 

PRODUCTEURS

- Créée en 2008 par quelques producteurs
- 12 500 caféiculteurs
- Les femmes y jouent un rôle important

APODIP

PARTENAIRE DEPUIS 2019

- 350 familles de petits exploitants agricoles de la luxuriante vallée polochique du sud-est d’Alta Verapaz.

- Certains n'ont que du café, d'autres que du cacao, les autres les 2. Une majorité cultive de la cardamome, le Guatemala est le 1er exportateur mondial de cet épice. 

PERMATA GAYO

PARTENAIRE DEPUIS 2018

- Province d’Aceh, nord-ouest de l’ile de Sumatra

- 2 020 membres de la coopérative, répartis dans 35 villages

 

 

 

 

 

Café en grains du Sumatra, Guatemala et Congo issu du commerce équitable et de l'agriculture biologique

 

Dispensé de déclaration nutrionnelle -> règlement INCO UE 1169/2011, annexe V, point 7 (café)

 

DISPENSÉ

Trouver ce produit

Café en grains Colombie

CE QUE JE BOIS

Ce café de Colombie, équitable et bio, est cultivé en haute altitude de 1300 à 1900 m. Il présente une grande persistance en bouche. Finement acidulé, il offre des notes subtiles d’agrumes.

 

CE QUE JE DÉFENDS: la résistance des paysans du Cauca au modèle dominant

 La coopérative FONDO PAEZ fait revivre la variété ancienne Typica, à l'origine des arômes acidulés de ce café. Ils cultivent le café sous couvert forestier, sans chimie, sur des petites parcelles.

Les communautés indiennes Paez vivent dans une zone montagneuse du département du Cauca au sud-ouest de la Colombie.
De la conquête espagnole il y a des siècles au conflit armé qui fait rage sur leur territoire durant les 40 dernières années, les Paez, qui ne sont plus que 30 000, ont lutté pour leur vie, leurs terres, leur culture et leur droit à l'auto-détermination. 
Pour eux, la terre représente plus qu’un moyen de production : c'est la terra madre, la déesse de la Terre dans la cosmogonie andine.
Cette minorité mène toujours une lutte pacifique pour la reconnaissance de sa culture. Ce projet de commercialisation de café équitable et bio leur permet d'affirmer leur identité culturelle

ETHIQUABLE, en garantissant un prix rémunérateur et équitable, permet au FONDO PAEZ de se renforcer et de maintenir son mode de culture ancestral. La coopérative a les moyens d'agir comme un véritable levier de développement. Cette communauté indienne, malgré un contexte politique extrêmement tendu, sait et peut résister pacifiquement.

En intégrant la filière « commerce équitable », le FONDO PAEZ a vu croître la participation des familles indiennes au sein de son organisation. L’augmentation des revenus qui en a découlé a permis aux familles d’investir 50 % de leurs bénéfices dans l’amélioration des conditions de production du café.

 

PARTENAIRE DEPUIS 2008

  • créée en 1992
  • 1000 familles Paez
  • projet soutenu par l'AFDI 

SITUATION

Départements de Cauca et Huila au sud ouest de la Colombie situés sur la cordillère centrale des Andes.

AGRICULTURE PAYSANNE

  • 0,5 à 3 hectares de café par producteur
  • cultures vivrières: maïs, haricot, banane...

ARTICLE DE PRESSE

Le café éthiquable des indiens Paez, paru dans l'Information Agricole

 


Café en grains de Colombie issu du commerce équitable
et de l'agriculture biologique


Dispensé de déclaration nutrionnelle -> règlement INCO UE 1169/2011, annexe V, point 7 (café)


DISPENSÉ

Trouver ce produit

Café en grains Equateur

CE QUE JE BOIS

Ce café d'Équateur, équitable et bio, est cultivé en haute altitude de 1000 à 1500 m sur le terroir de Loja. Il propose une belle harmonie suave et équilibrée, aux notes végétales et de sucre roux.

 

CE QUE JE DÉFENDS: la relance d'un café rare dans une région isolée

Avec le soutien du commerce équitable, les producteurs ont rénové des caféières délaissées et révélé un café rare. Ils ont pu redynamiser leur région.

Dans la région de Loja, en Équateur, les paysans n'obtenaient qu'une faible valeur pour leur café. Découragés par les fortes variations des cours mondiaux, ils délaissaient leurs caféières. En moins de 10 ans, avec la garantie de prix équitables et stables, la coopérative FAPECAFES a fait face au déclin de la caféiculture. Le travail entrepris dans leurs jardins de café (2 à 5 hectares de parcelle) a révélé toutes les qualités de leur terroir. 

FAPECAFES, Federación Regional de Asociaciones de Pequeños Cafetaleros Ecológicos del Sur, a fait donc revivre la caféiculture dans sa région avec un processus de renforcement de la qualité. Partie d'une coopérative, PROCAP, la Fédération regroupe d'autres initiatives paysannes des régions voisines. 

Pour ces familles paysannes isolées sur le versant occidental des Andes, l'exportation directe d'un café de qualité est une source de fierté et de reconnaissance de leur travail. Les résultats économiques obtenus par FAPECAFES en font désormais une coopérative de référence en Equateur.

Depuis 2003, nous soutenons leur vision de l'agroécologie et des cultures associées et la valorisation leur terroir. Peu à peu, nous avons commercialisé via le commerce équitable d'autres cultures que le café : les chips de banane plantain et les cacahuètes.  


PARTENAIRE DEPUIS 2003

  • Région de Puyango, sud de l'Équateur
  • La centrale FAPECAFES regroupe 5 coopératives, soit 1 200 petits producteurs.

AGRICULTURE PAYSANNE

  • Petits paysans avec 0,5 à 3 hectares de terre
  • Culture du café associé au manioc, arracacha, plantain, agrumes, cacahuètes...


Café en grains d'Equateur issu de l'agriculture biologique
et du commerce équitable 


Dispensé de déclaration nutrionnelle -> règlement INCO UE 1169/2011, annexe V, point 7 (café)


DISPENSÉ

Trouver ce produit

Agriculture biologique - EUROPA  Label     Membre de la Fédération belge de commerce équitable  Elue meilleure entreprise du commerce équitable   

Nous sommes certifié pour le BIO par Certisys BE-BIO-01